Pionniers

Pionniers et leaders

Les premiers pionniers du mouvement international des sports des sourds ont été Eugène Rubens-Alcais de la France et Antoine Dresse de la Belgique.

Eugène Rubens-Alcaïs (1884-1963) était un mécanicien automobile comme profession et cycliste de compétition qui venait d’être connu comme la version sourd du baron de Coubertin, le père des Jeux Olympiques modernes. Rubens-Alcais a développé sa vision de matchs internationaux pour les sourds, sur le modèle des Jeux Olympiques modernes, comme il a dirigé le Club Sportif des Sourds Muets de Paris et fonda la Fédération Sportive des Sourds Muets de France devenue Fédération Sportive des Sourds de France. Il a crée des magazines pour les sportifs sourds “Le Sportman Silencieux”.Un brillant homme toujours modeste qui vivait dans un appartement à peine meublé et simple grenier avec une mansarde, tandis qu’il poursuit avec passion sa vision, M. Rubens-Alcaïs a donné tout son temps à travailler pour les personnes sportives sourdes. Il a mené son mouvement croissant des sports pour les sourds comme le Président de CISS depuis sa fondation en 1924 jusqu’en 1953. Il est mort 10 ans plus tard.

Dresse Antoine (1902-1998) venant d’une famille de banquiers et d’industriels à Liège, en Belgique a suivi la tradition familiale et s’est hissée au sommet d’une firme de courtage, il était aussi un coureur et un joueur de tennis et partageait la vie de Rubens-Alcais,

Ensemble, les deux hommes ont travaillé sans relâche pour réaliser leur rêve.

Dresse est devenu le Secrétaire général fondateur du CISS et il a occupé ce poste pendant 43 ans jusqu’à sa retraite en 1967.

Depuis plus d’un demi-siècle il a été une force motrice derrière des sports pour sourds en Belgique, aussi bien qu’il a remporté une médaille de bronze au 400 mètres aux Jeux de 1928, et un total de huit médailles en tennis, en 1928, 1931, 1935 et 1939.

Les traditions créées par les fondateurs ont été renforcées au fil des ans par des hommes et des femmes qui ont partagé la passion de la compétition sportive et pour la création d’un sentiment d’identité au sein de la communauté mondiale des sourds sportifs et publics.

Les membres de ce groupe exclusif de la part de leaders exceptionnels dans un contexte de s’engager pour la vie et de leadership dans leur législation nationale ainsi que les organisations sportives internationales pour sourds.