Chapot

Guy Chapot

Né le 16 avril 1958. Scolarisé, puis, apprenti menuisier dansla même école de Poitiers. Marié avec 2 enfants (fille et garçon) et 2 petits enfants. Travail dans la menuiserie, puis le tri postal numérique à la Poste.

Grand athlète de cross-country, puis VTT et ensuite course de vélo et en même temps randonneur de haut niveau dans la montagne.Ses brillants exploits dans la FSSF et racontons son parcours

14ème Championnat d’Europe de Cross-Country le Samedi 26 Mars 1983 Cognac

Le départ des Messieurs a lieu à 16 h 30, ils doivent parcourir un petit tour et cinq grands tours (9 km 920).Dix-sept participants (3 Bulgares, 2 Belges, 1 Irlandais, 1 Norvégien, 4 Suisses et 6 Français) s’élancent au signal de M. Alié, ancien Président de la F.S.S.F.

C’est Chapot de Poitiers qui est en tête devant le groupe serré. Au premier tour, très rapide, c’est le Belge Rebry qui est devant Chapot à ses talons et derrière le groupe est très près des meneurs.Au deuxième tour, Chapot se détache en laissant le Belge à une cinquantaine de mètres, celui-ci est suivi de près par Eric Pelletier.Au troisième tour, le Poitevin Chapot, à la foulée souple et robuste,accélère encore sur la pente. Loin derrière lui, le coriace Belge s’accroche. Le Français Pelletier, malgré les ampoules au pied, tente de rattraper le Belge et le quatrième, l’Irlandais à la barbe couverte de bave se surpasse pour rattraper Pelletier.Au quatrième tour Chapot, sûr de lui, distance Rebry de plus de deux cents mètres et le courageux Dauphinois Pelletier, au bord des crampes, essaye de maintenir son allure et doit surveiller pour que l’Irlandais ne le rattrape pas, sinon le troisième place lui échapperait.Au cinquième et dernier tour, Chapot le magnifique franchit aisément la ligne d’ar¬rivée et fait demi-tour pour accueillir le Belge Rebry à bras ouverts et aussi donner l’accolade à Pelletier qui s’effondre, trahi par ses crampes.Le Français Morel s’est classé huitième sur dix-sept et premier vétéran(les vieux se portent bien, Dieu merci !).

Le classement par équipes est gagné par la France A devant la France B.Les Suisses, réguliers, terminent troisième.Plus d’une cinquantaine de spectateurs font une ovation aux champions aussi bien qu’aux vaincus.L’organisation du Championnat est irréprochable grâce à l’acharnement du Président du Comité d’organisation Jacques Demenier avec l’aide des dirigeants du Club entendant de l’U.S.A. Cognacaise. M. Pertsowsky, Président de l’Athlétisme des Sourds de France, se réjouit des très bons résultats de l’équipe de France et il a accompli sa mission.

Médaille de bronze du 5000m à Deaflympics de Cologne en 1983

 Il préférait toujours le vélo durant ses grands combats contre le diabète pendant 17 ans. Il n’a jamais pensé à son problème de santé en faisant beaucoup de sports et d’humours avec le grand soutien de sa chère épouse.
 
Il participa au Téléthon juste avant sa mort le 28 décembre 2013.