Accueil

Explication sur VIP « invitation » pour  exposition 2018

Nous vous expliquons que nous envoyons les cartes d’invitation pour l’exposition Avril 2018.

Des petites séquences de vidéo pour 2018

Nous vous joignons des petites séquences de vidéos pour 2018.
A vous de distraire avant de venir l’année prochaine pour suivre des vidéos plus complètes y compris les photos.
A bientôt et venez nombreux

Compliments pour 23ème Deaflympics

Nous vous présentons la vidéo pour nos compliments à France Deaflympics et aux organisateurs turques y compris ses bénévoles sur le 23ème Deaflympics à Samsun à Turquie.
Grand chapeau à tous et bien sûr à l’ICSD d’avoir accepté ce pays qui a réussi cette organisation avec succès.
Bonne continuation à l’ICSD pour le Baron Coubertin Sourd
A suivre

1er Jeux Internationaux Silencieux

L’ouverture de la cérémonie de 23ème Jeux Deaflympics d’été Samsun en Turquie s’est déroulé avec succès le 18 Juillet 2017.
Les 1er Jeux ont été créés par le Baron Coubertin Sourd (Eugène Rubens Alcais) du 10 au 17 Août 1924 à Paris.
Ci-joint quelques photos de souvenirs.

Voici la 1ère affiche 

 

M. Jules Delbrouque est parti

Il est décédé Lundi 26 Juin 2017 à l’âge de 84 Ans. Ses funérailles religieuses seront célébrées le Samedi 1er Juillet 2017 11h00 en l’Eglise de Notre Dame de la Visitation à Auby.

Président de la Ligue Sportive des Sourds du Nord, Pas de Calais et de Picardie.

 

Mots de Claude Ramez qui le connaissait très bien

Jules DELBROUQUE était un ancien Catcheur semi-professionnel,  je me rappelle quand j’avais entre 15 et 17 ans  j’assistais au combat de catch avec des  sourds on était très nombreux pour  l’encourager contre le Catcheur BIBI un grand roublard on  a bien rigolé à la fin,   il a même été championnat de France amateur que des bons  souvenirs.

Ensuite il y a été Président de la ligue sportive des sourds du Nord Pas de Calais et de Picardie  après mon départ à la FSSF (de 1997 à 2005) et conseiller de la FSSF 1993-1997 il est fondateur de l’association des sourds loisirs  de Douai il était très dévoué pour la cause des sourds il était très apprécié et sympathisant.

Difficile de l’oublier.

Pour la mémoire de Mme Edith Vérines née Beaudouin

Elle est née le 21 avril 1921 à Paris 14e et nous a quitté le 4 avril 2017 à l’âge de 96 ans.

Elle était ancienne élève de l’Institut des Jeunes Sourds de Bourg-la-Reine, de 1928 à 1935 après avoir reçu son certificat d’études, avec mention très bien.

Ses activités étaient : sport de l’ESS, championnat « lancement de poids 1941 » ainsi que saut en longueur, saut en hauteur, 4×400 m, 86 m haies, tennis de table, capitaine basket ball et théâtre.

Elle était mariée avec M. Simon Robert.

Elle a eu 3 enfants, 7 petits-enfants et 12 arrière-petits-enfants. Elle s’est remariée avec M. Vérines Christian en date du 9 avril 1975. Elle a perdu son mari en 2011.

Elle est entrée au conseil d’administration et y est restée 21 ans sous les présidences de mesdames Eliane Boisselot, Nancy Paix, Marylène Kaczmarek et Evelyne Roquais (Angierski).

Elle soutient Mme Paix Nancy, responsable du club du 38 âge de 1979 à 1987 puis elle devient responsable du 38 âge de 1987 jusqu’en 1995. Total cumulé : 16 ans de services au 3e âge. Elle était heureuse de sa nomination en tant que présidente d’honneur à l’occasion de la fête du 45e anniversaire de l’association de l’Institut des Jeunes Sourds de Bourg-la-Reine.

Elle était membre active depuis 1950.

Elle avait reçu son diplôme de fidélité « 60 ans » le 11 mars 2011.

Elle et son mari s’occupaient beaucoup du club du 3e âge, de l’arbre de Noël, de la fête des mères, des rallyes et voyages. Son mari Christian photographiait et filmait pour notre association qu’Edith animait avec enthousiasme.

Depuis son départ (juin 1995) elle se consacrait aux voyages avec son mari et le club du 3e âge des Sourds. Elle est entrée en maison de retraite à Mont­fort-L’amaury (78) en janvier 2014.

Je prie pour elle et n’oublierai jamais son dévouement pour notre association. Maintenant elle repose en paix.

Info venant de l’Echo-Magazine.

SOS cassettes VHS